Des outils pour changer

LES OUTILS DU CHANGEMENT

Le parcours de chacun est unique et il n'y a malheureusement pas de mécanisme universel permettant à tous les coups d'amener le changement. Néanmoins, I&C propose des outils qui peuvent aider à mettre en place ce processus.

 

1. Porter un regard honnête sur soi-même

Procéder à un « inventaire moral » de nos vies peut être incroyablement utile pour révéler certains aspects de notre personnalité dont nous ne sommes peut-être pas conscients. Laissez-vous guider par les valeurs morales universelles absolues d’honnêteté, de pureté, de générosité et d’amour.

L’honnêteté : ne pas tromper les autres ni soi-même. La pureté : ne pas être prisonniers de nos désirs ou de nos peurs et nos insécurités. La générosité : un engagement envers ce qui est juste et la justice, et une volonté de partager. L’amour : une qualité du cœur qui est le ciment de toutes les valeurs essentielles ; une volonté de vaincre la haine et la jalousie ; s’engager à pardonner.

Pourquoi absolues ? Parce que notre nature nous pousse à nous comparer aux autres d’une manière renforçant nos croyances sur nous-mêmes. Nous pouvons donc dire, par exemple, « Je suis plus honnête que la plupart des gens » ou « Je suis très égoïste par rapport à ma mère ». Le problème avec ces valeurs absolues, c’est que tout le monde en est très loin. Elle sont comme l’étoile polaire : personne ne l’atteindra jamais mais elle peut nous guider dans notre chemin.

Prenez assez de temps pour faire cet inventaire. Environ une heure devrait être assez pour commencer, et travailler seul en silence. Et prenez de quoi écrire les idées et les révélations qui vous viennent à l’esprit. Observez chaque valeur l’une après l’autre : suis-je absolument honnête ? Quand était la dernière fois que que j’ai trompé quelqu’un ? Et mes déclarations d’impôts ? Est-ce que je paye toujours ce que je devrais pour les services que j’utilise ? Est-ce que je fais toujours les choses que je dis que je vais faire ? Est-ce que je dis ce que je pense vraiment ? Jusqu’à quel point suis-je fiable ?

Personne n’est censé voir ce que vous écrivez, il s’agit donc d’une question d’honnêteté envers vous-même. N’oubliez pas d’inclure également les choses positives. Vous pouvez célébrer les moments où vous avez été honnête, pur, généreux ou affectueux.

 

2. Agir sur ce que vous avez trouvé

À la fin de ce processus, vous devriez avoir une idée plus claire de votre propre nature. Peut-être entendez-vous votre conscience plus clairement qu’avant. Il est important maintenant d’agir sur ce que vous avez découvert. Il est peut-être temps de rendre ce livre que vous avez « emprunté » il y a des années, et de rendre l’argent que vous devez. Il existe peut-être des personnes que vous avez blessées à qui vous devez demander pardon. Vous avez peut-être trompé des personnes et devez maintenant leur dire la vérité.

Y-a-t-il des gens que vous devez pardonner ? Le pardon est un processus qui peut prendre du temps mais la volonté de s’engager dans cette direction est une première étape importante. Être honnête eu égard à vos propres erreurs peut aider, ainsi que vous mettre à la place des autres et essayer de voir les choses depuis leur propre perspective, tout en assumant leurs contraintes et leurs fardeaux. Bien souvent, la personne qu’il est le plus difficile de pardonner est soi-même.

 

3. Prendre régulièrement des temps de silence

Le silence est depuis longtemps reconnu comme un puissant outil de changement. Dans le silence, nous pouvons accéder à notre sagesse intérieure la plus profonde, la voix de la conscience, ce que les mystiques ont reconnu comme la voix divine. Écouter cette voix peut vous donner l’inspiration et la force intérieure nécessaire pour devenir un acteur du changement.

La pratique enseignée par Frank Buchman était de commencer chaque jour par un temps de réflexion intérieure en silence, et d’écrire chaque pensée l’une après l’autre afin de libérer votre attention pour la pensée suivante.

Dans le silence, nous trouvons aussi la voix de l’ego, et il est important de distinguer l’ego de la voix intérieure de l’amour. Il n’existe pas d’aveuglement plus dangereux que celui d’un ego qui croit qu’il possède la vérité divine. Se référer constamment aux valeurs absolues d’honnêteté, de pureté, de générosité et d’amour peut aider à distinguer les deux. Partager les pensées que nous écrivons avec des amis de confiance peut également aider. 

Il est important d’agir sur ce qui est révélé à travers le silence. Une voix ignorée de manière répétée finira par devenir silencieuse. C’est certainement vrai en ce qui concerne la voix intérieure, la voix de la conscience.

 

4. Avancer avec les autres

Prenez les choses en main. Qui sont les parties prenantes dans la question qui vous préoccupe ? Qui ferait partie de votre équipe de rêve ? Approcher des personnes partageant votre passion pour le changement, en partageant en toute humilité ce que vous avez appris et ce que vous avez dû changer, peut être très gratifiant. Soyez prêt pour l’imprévu ! Dans le silence, vous pouvez penser à approcher des personnes improbables. Parfois, les pensées les moins évidentes se révèlent être le point-charnière sur lequel peuvent s’ouvrir les portes.

 

5. Créer de l'espoir pour le monde

Lorsque vous commencez à voir le changement se produire, partagez votre histoire et inspirez les autres. Trop de gens restent passifs parce qu’ils n’ont pas d’espoir que les choses changent ou ne croient pas qu’ils puissent faire une différence. Votre histoire pourrait motiver d’autres personnes à mettre en marche le processus de changement, ou à vous offrir leur soutien. Envoyez-nous un email si vous souhaitez partager une histoire.

 

Traduction par Marie-Louise Bautista