MENU

A global network committed to working for change in the world
Historique
Du Réarmement Moral à Initiatives et Changement

Du Réarmement Moral à Initiatives et Changement

Frank Buchman (Photo: Arthur Strong)

Initiatives et Changement (I&C) s’est développé à partir du Groupe d’Oxford, à l’initiative de Frank Buchman, pasteur luthérien. En 1938, alors que l’Europe se réarme dans la perspective d’une nouvelle guerre mondiale, il lance un appel à un « réarmement moral et spirituel pour un monde sans haine, sans peur et sans égoïsme ». Dans une période où l’Europe était confrontée à une course effrénée aux armements, il affirme que plutôt que d’un réarmement militaire, le continent a besoin d’hommes et de femmes intègres, prêts à se remettre en question.

Après la guerre, l’association a été l’un des catalyseurs de la réconciliation franco-allemande. Entre 1946 et 1953, 3000 Allemands et 2000 Français, dont Konrad Adenauer et Robert Schuman, se sont rendus à Caux, centre de rencontres internationales d'Initiatives et Changement en Suisse. Les gouvernements français et allemands ont rendu hommage à Frank Buchman en le décorant respectivement de la Légion d’Honneur et de la Grande Croix de l’Ordre du Mérite. L’association a également contribué au rapprochement du Japon avec ses voisins asiatiques. En 1950, une délégation de 70 Japonais, dont les maires d’Hiroshima et Nagazaki, se sont rendu à Caux. En 1957, sous l’influence de ces contacts, le premier ministre japonais a présenté des excuses publiques dans neuf pays d’Asie.

Une longue série de médiations discrètes ont été menées depuis la fin de la 2ème guerre mondiale à Caux, où se retrouvent chaque année 2000 personnes pour échanger sur les bonnes pratiques en matière de résolution de conflits : décolonisation, Irlande, Israël-Palestine, Bosnie, Kosovo, Congo, Burundi, Soudan, Somalie... S’y ajoutent des dialogues entre représentants du monde arabo-musulman et du monde occidental, milieux d’affaires et altermondialistes...

Avec la fin de la guerre froide, l’association continue de chercher à apporter une réponse originale et adaptée aux conflits du moment. Elle a placé au coeur de ses préoccupations les fractures qui divisent le monde, au niveau culturel, religieux, ethnique ou politique. Adoptant une approche laïque, le mouvement a réalisé un aggiornamento pour ajuster sa vision et ses méthodes au monde actuel.

L’évolution de l’association a abouti à l’adoption d’un nouveau nom, Initiatives et Changement, plus en phase avec la réalité moderne de son action et de son environnement, et à la constitution d’une association internationale en 2001. Le nom initial de " Réarmement Moral " suggérait avant la seconde guerre mondiale de s'armer de valeurs plutôt que de fusils. Avec le temps, il n'était plus spontanément perçu comme porteur des idéaux d'humanisme et de tolérance pour lesquels ses membres œuvraient. Aujourd’hui, I&C continue d’être un lieu privilégié de prévention et de résolution de conflits contemporains, à travers ses différents programmes en France et dans le monde.

« Je n’ai jamais aimé ce nom. Pendant des années, il m’a dérangé : comment associer des idées de réconciliation et de paix à ce terme si martial ? Et puis aujourd’hui, face aux images venues d’Irak, je comprends enfin sa signification. Comment être porteur d’espoir pour les autres, si l’on ne vit pas soi-même ces valeurs morales ? En effet, si nous voulons aider le monde, nous devons réarmer nos cœurs, comme on recharge une batterie. Réarmer devient alors un facteur d’action et d’énergie.» Un membre de l’association

« La paix, ce n’est pas une idée, ce sont des gens qui deviennent différents » 

2004 Caux Scholars and friends gather to celebrate Mona Ayyad's (Palestine, center wearing head scarf) birthday.  Front row (l-r):  Ifeoma Malo (Nigeria), Hala Fleihan (Lebanon), Mona Ayyad (Palestine), Genevieve LeBaron (Canada), Sara Kushnick (USA), Alicia Miller (USA), Zeke Reich (USA).  Back row:  Danielle Ressler (USA) Pablo Alvarez Tostado (Mexico), unknown, Michelle Grainger (Guyana), Zamira Yusufjanova (Tajikistan), Chris deBree (USA), Christie Shrestha (Nepal), Ibtihal Mergani (Sudan), Juan Ordaz Ruiz (Mexico), Joseph Walla (USA), Yama Torabi (Afghanistan).

 

Depuis 75 ans, Initiatives et Changement œuvre à établir le lien entre l’homme, son histoire personnelle et les grands événements du monde.

 

 

  • Rétablir la responsabilité de chacun, reconnaître son implication, ouvrir son cœur par le partage d’expériences sont au centre de son action.
  • L’association ne propose ni doctrine, ni solution mais aide les hommes et les femmes en situation de conflit à créer une communauté d’attitudes qui repose sur le respect, la justice et l’intégrité, et qui les conduira à rétablir un véritable dialogue. C’est un réseau mondial de personnes catalyseurs de changement, engagées dans un travail pour la paix, la réconciliation et la justice. En savoir plus sur les initiatives de paix menées par l'association
  • Issu d’une culture anglo-saxonne et protestante, Initiatives et Changement adopte une approche résolument ouverte, fait place à toutes les croyances, sans prosélytisme. De nombreuses traditions religieuses et philosophiques se reconnaissent dans l’universalité de ses principes de base : honnêteté, désintéressement, pureté, amour. La force d’Initiatives et Changement est de mettre l’œcuménisme et l’identité de chacun, y compris religieuse, au centre du partage d’expérience. En savoir plus sur la démarche et les objectifs

 

>>> Connaître les dates clés du mouvement