MENU

Historique/Australie
HISTORIQUE
AUSTRALIE

AUSTRALIE : DE LA GÉNÉRATION VOLÉE AUX « JOURNÉES NATIONALES DE LA GUÉRISON »

Quelques uns de ceux qui appartiennent à  la

Quelques uns de ceux qui appartiennent à la "génération volée" en Australie, en face du monument qui leur a été dédié.

En 1997, l'opinion publique australienne découvre avec horreur l'existence de la "génération volée" : des dizaines de milliers d'enfants aborigènes, enlevés de force à leurs familles, jusque dans les années 70, et placés dans des orphelinats où l'on visait à faire d'eux des Australiens comme les autres, de culture occidentale.
Plusieurs générations d'enfants sont privés de leur culture et subissent des violences de toutes sortes, sexuelles et autres. La plupart d'entre eux en ressortent brisés et incapables de s'intégrer dans la société.

Embarrassé, le gouvernement australien essaie d'ignorer l'impact du rapport et refuse de présenter des excuses officielles.

Des citoyens de base prennent le relais et un collectif d'associations – parmi lesquelles Initiatives et Changement joue un rôle moteur – organise une, puis plusieurs – "Journées nationales du repentir" (Journey of healing) pour donner à tous l'occasion de restaurer les relations entre Australiens aborigènes et Australiens d'autres origines. En 2000, un million de personnes participent le même jour à des marches et à des manifestations dans toutes les villes du pays. De nombreux anciens "enfants volés", enfin libres de s'exprimer, retrouvent dignité et liberté et leur place dans la société. La discrimination à leur égard diminue.

>>>Retour à la page Historique