MENU

Historique/Cambodge
HISTORIQUE
CAMBODGE

 

LA RENAISSANCE DU CAMBODGE

En vingt-trois ans, une guerre civile, suivie d’un génocide et d’une occupation étrangère, a coûté deux à trois millions de vies au Cambodge. Bien avant les accords de Paris de 1991, qui ont permis le retour de la paix au Cambodge, les équipes d'Initiatives et Changement en France, en Australie et aux Etats-Unis ont entretenu de nombreux contacts avec les Cambodgiens en exil. A la demande de ces derniers, des formations ont été organisées, notamment à Caux, sur des thèmes tels que: "Comment pardonner? Quel contenu moral et spirituel donner à la démocratie? Comment résister à la corruption?". Plusieurs de ces Cambodgiens ont décidé de rentrer dans leur pays et y assumeront d'importantes responsabilités. Une expérience de pardon vis-à-vis de leurs anciens ennemis fera d'eux des artisans de la réconciliation.

Chhieng Keo, vice-commandant d'une division des Khmers rouges qui a rejoint l'armée royale cambodgienne, reçoit une copie de la vidéo
Chhieng Keo, vice-commandant d'une division des Khmers rouges qui a rejoint l'armée royale cambodgienne, reçoit une copie de la vidéo "Le sourire de la sérénité", qui présente un message en faveur de la paix au Cambodge.

Dès 1992, à la requête de membres du Conseil National Suprême cambodgien, trois équipes d’Initiatives et Changement se sont succédées à Phnom Penh. Elles y organisent plusieurs séminaires en 1993 et 1994 sur la nécessité du rétablissement de la confiance pour construire la paix et sur la démocratie, avec la participation de parlementaires et d’artisans de paix étrangers et des personnalités politiques et religieuses du pays. Le travail de réconciliation est soutenu par la diffusion de deux cassettes vidéo en langue khmère. La première relate l'action de réconciliation de la résistante française Irène Laure : sillonnant l’Allemagne après la guerre, celle-ci a demandé pardon au peuple allemand pour la haine qu’elle avait nourrie à son égard. La seconde s'appuyant sur les écritures bouddhiques, appelle à briser le cercle vicieux de la haine et de la vengeance. En savoir plus sur l'équipe et les projets au Cambodge >>>Suite