Historique/Zimbabwe
HISTORIQUE
RHODÉSIE

 

DE LA CRISE RHODÉSIENNE AU ZIMBABWE

La Rhodésie, qui deviendra le Zimbabwe, est en 1980, avant l’indépendance, un pays ravagé par la guerre civile entre colons blancs et nationalistes noirs. Fils du premier ministre, Alec Smith, après un parcours chaotique de rebelle et de drogué, fait une expérience qui transforme radicalement son existence. Poussé par ses nouvelles convictions, il participe avec d'autres à des réunions interraciales organisées par le Réarmement Moral, aujourd’hui Initiatives et Changement. Il se lie alors d'amitié avec un dirigeant noir, le pasteur Arthur Kanodereka.

Réunion interraciale et inter-ethnique, peu avant l'accession í  l'indépendance du Zimbabwe en 1980
Réunion interraciale et inter-ethnique, peu avant l'accession à l'indépendance du Zimbabwe en 1980

Avec lui et une petite équipe, il crée un comité de réflexion et d’initiative ("Cabinet of conscience") composé d'hommes des deux bords qui essaient d'aider leurs dirigeants au moment du passage au pouvoir noir. À la dernière minute, ils parviennent à ménager une rencontre privée entre le premier ministre sortant Ian Smith, père d'Alec, et le futur premier ministre de ce qui allait devenir le Zimbabwé, Robert Mugabé. Cette rencontre rend possible l'annulation d'un coup de force de l'armée qui aurait empêché l'accès à l'indépendance et prolongé la guerre civile. En savoir plus >>>Suite