Toutes les actualités

Cercles de Femmes Artisans de Paix en Egypte

"après un tremblement de terre très difficile "

Lundi, 24. mars 2014
Author: 

Cercles de Femmes Artisans de Paix en Egypte : "après un tremblement de terre très difficile "

Formées et prêtes à former, la nouvelle équipes égyptienne facilitatrice de Cercle de Paix avec Maha Ashour en jaune.Que signifie la paix dans un pays où la révolution d'un peuple s'est terminée dans la désillusion, l'effusion de sang et la polarisation ? Les 20 femmes qui ont participé au premier Cercle des Femmes Artisans de Paix en Egypte en février sont arrivées encombrées par les événements vécus ces trois dernières années, que ce soit par elle, leurs familles, amis ou relations.

Lunch break - for CoP use only"J'ai demandé l'aide de Dieu pour savoir si je devais venir ou pas, d'autant plus que je devais quitter plus de deux jours un travail où je suis menacé d'être licenciée à cause de mon âge et du fait d'être une femme" a dit Ekbel Al Asyouti, une participante de ce premier cercle. "Mais je ne regrette pas. Ce cercle m'a beaucoup apporté. Nous nous sommes montrées nos âmes - beaucoup d'entre nous ont pleuré. Je sais que cela m'a aidé personnellement à réconcilier certains événements de ma vie. La guérison a commencé."

Marie and Shaima at work - for CoP use onlyLe premier cercle a réuni principalement des femmes plus âgées, connectées à I&C Egypte. Le deuxième cercle, qui a eu lieu sur un week-end, a attiré des jeunes femmes, beaucoup d'entre elles étant en lien avec des ONG impliquées dans le travail du dialogue et de la paix. "Ce fut une expérience intense pour moi, me redécouvrir, en regardant plus profondément mon moi intérieur, mes racines et ouvrant les yeux sur comment je suis maintenant et comment je réagis" a déclaré une participante. "Bien qu'il me soit presque impossible de partager mes histoires et mes sentiments, ces trois jours sont pour moi le début d'un voyage à entreprendre. Je suis maintenant consciente que je ne suis pas seule."

Les deux cercles ont été parrainés par I&C Egypte et par 5Netfahem, faisant partie du projet des citoyens actifs du British Council. Ils ont été organisés par Maha Ashour et facilités par Su Riddell et Mary Lean de programme des Créateurs de Paix au Royaume-Uni, Marie Chaftari du Liban et Iman Al Ghafari de la Syrie. Ensuite, sept femmes se sont frayées un chemin à travers le trafic du Caire pour trois jours de plus pour être formés comme animatrices.

Marie and Iman - for CoP use onlyChaque groupe comprenait des femmes de différentes religions, âges, origines et convictions politiques. "C'était une vraie chance pour nous de prendre ce temps, d'être au calme et de nous concentrer sur des questions pertinentes" dit Nagia Abdelmogney Saïd. "Le cercle nous a aidés à exprimer nos sentiments, à nous rapprocher les unes des autres, à chercher profondément en nous-mêmes, à nous connecter plus profondément avec notre Créateur. Nous nous dirigeons vers la reconquête de la cohésion après un tremblement de terre très difficile."

"Participer au Cercle de Femmes Artisans de Paix m'a fait prendre conscience que la paix est un processus qui implique la paix intérieure et la paix sociale" a déclaré Radwa Elsekhily, la plus jeune participante. "Maintenant, je suis rechargée, prête à diffuser le message de paix. Je vous remercie pour l'espoir que vous m'avez apportée !

Rapport et photos par Mary Lean

Traduction par Maud Glorieux