Toutes les actualités

Cinq domaines de durabilité nécessaires maintenant

Jeudi, 21. janvier 2021
Author: 
Peter Brew

 

L'homme d'affaires nord-irlandais Peter Brew a souligné cinq domaines nécessaires à la durabilité des entreprises et de l'économie lorsqu'il s'est adressé le 12 janvier à un forum en ligne d'Initiatives et Changement dans l’Entreprise et l'Économie (IofCBE).

Ces domaines étaient ceux de la finance, de l'environnement, des droits de l'homme, des principes d'éthiques solides (y compris le rejet de la corruption) et d'une bonne citoyenneté dans la communauté.

Les entreprises doivent être rentables pour être durables, a-t-il souligné, mais elles doivent regarder au-delà de la maximisation du profit.

Ensemble, ces cinq éléments démontrent l'éthique d'une entreprise. La philosophie de l'entreprise est importante, a-t-il ajouté, mais elle ne remplace pas les bonnes pratiques.

Les entreprises doivent s'adresser à d'autres secteurs, notamment le gouvernement, la société civile, les agences multilatérales, les universités et les médias.

Il a également insisté sur la nécessité pour les intermédiaires, tels que Initiatives et Changement, de « fournir des lieux sûrs pour les discussions ».

Peter Brew a dirigé une entreprise multinationale dans le secteur des soins à domicile et a travaillé à partir de la fin des années 1990 pour l’International Business Leaders Forum pendant 15 ans. Cela l’a conduit a Hong Kong, où il est resté pendant quatre ans, et d'où il est allé au Vietnam, en Thaïlande et aux Philippines.

Les entreprises ont fait face à la réalité d'un monde en « turbulence totale », a-t-il déclaré. Les démocraties traditionnelles ont été menacées et les entreprises ont dû faire face à « un raz-de-marée de défis économiques, environnementaux et sociaux », y compris la pandémie de coronavirus.

Vijay Asrani

Le deuxième intervenant était un homme d'affaires de Mumbai, Vivek Asrani, qui dirige Kaymo, une entreprise familiale fournissant des agrafeuses industrielles. Il est le leader du marché indien dans ce créneau. Les produits de l'entreprise ont changé au fil des ans et l'activité a été durable, a-t-il déclaré.

Kaymo a été fondée par son grand-père peu après la partition du sous-continent qui a suivi l'Indépendance en 1947. L'Inde a subi trois chocs récents, a déclaré M. Asrani : la démonétisation lorsque le gouvernement de Narendra Modi a retiré de la circulation les grosses coupures du jour au lendemain, les changements de la législation fiscale et la pandémie de coronavirus.

Malgré ces chocs, la société d'Asrani a connu une croissance l'année dernière. Il a attribué cette situation au fait que la société était « centrée sur les principes » et non pas seulement motivée par le profit. L'entreprise avait rejeté la corruption et Asrani a insisté sur le fait que « l'organisation perdrait de son efficacité si nous laissions ce cancer s'installer ». L'entreprise avait refusé un contrat commercial corrompu qui aurait doublé son chiffre d'affaires mais aurait permis au cancer de s'installer.

Asrani avait demandé à ses cadres supérieurs ce qu'il faudrait faire pour assurer la croissance de l'entreprise sans corruption. La réponse a été de se soucier des clients, des employés et des fournisseurs, qui restent ensuite fidèles à l'entreprise, permettant à celle-ci de survivre et de se développer.

Au plus fort de la pandémie, il avait téléphoné à un ami d'affaires à Pune pour lui demander conseil. Le chef d'entreprise lui avait dit qu'il était important de recouvrer les paiements de manière normale.

« La persévérance est essentielle à la durabilité lorsqu'on est sous pression pour survivre », Asrani a conclu.  Cela donne une force émotionnelle et spirituelle. « La confiance est l'ingrédient le plus essentiel dans le monde des affaires. » C'était la monnaie la plus précieuse.

La question de la personnalité des dirigeants d'entreprise, en tant qu'ingrédient de la durabilité, a également été soulignée. Cette question a été mise en évidence par le livre de Fred Kiel, « Return on Character ».

Des personnes venant de 11 pays différents ont participé au forum, qui était animé par Antoine Jaulmes, un consultant en pratiques commerciales éthiques de Paris. À la lumière du changement climatique, « les affaires ne se feront pas comme d'habitude, a-t-il déclaré. Le dialogue inclusif est la clé, car il rassemble les personnes de camps opposés. » Ce forum était le premier d'une série de forums mensuels sur la durabilité, qui se tiennent le 12 de chaque mois.

 


Mike Smith

Michael Smith est un journaliste et auteur indépendant qui a travaillé pendant de nombreuses années avec Initiatives et Changement. Récemment retraité, il a été le Responsable des Programmes d'Entreprise à Initiatives et Changement Royaume-Uni de 2012 à 2017. Son dernier livre, intitulé « Leading with Integrity », est axé sur la création de changements positifs dans les organisations et comprend des études de cas sur le leadership éthique dans le cadre d'Initiatives et Changement.

Cet article a été publié à l'origine sur le site web de Mike Smith.