Programmes

Restaurando las tierras degradadas; restaurando la paz.

Initiatives pour la terre, la vie et la paix

Réparer la terre, transformer la vie

Initiatives pour la terre, la vie et la paix

Cattle of the Ilchamus community near Lake Baringo

 

OBJECTIFS

Améliorer la compréhension des liens entre la dégration des terres et la sécurité humaine et construire la confiance nécessaire à une collaboration efficace entre les différentes initiatives "terre-paix".

CONTEXTE

La paix et le développement durable sont généralement évoqués séparément alors qu’ils ne peuvent évoluer l’un sans l’autre. C’est particulièrement le cas là où la terre est sèche et dégradée, mettant les populations locales en danger. Plus de 75 % des conflits mondiaux se produisent dans les zones arides (voir schéma à droite), qui accueillent seulement 35 % de la population mondiale.

Les zones désertiques dans le monde (cliquer pour agrandir)

Alors que beaucoup de personnes sont conscientes de l’augmentation constante des zones désertiques (1 % des terres agricoles disparaissent chaque année), peu savent que ces déserts sont souvent la cause de l’homme et moins nombreux encore sont celles qui réalisent qu’avec des techniques simples, ces terres perdues peuvent être restaurées à un usage productif durable, améliorant ainsi la sécurité alimentaire. Une gestion améliorée des terres de la planète représente 1/3 de la réduction potentielle du changement climatique mondial à l’horizon 2030.

La restauration des terres est une voie vers la construction d’une paix durable, localement et mondialement ; tout comme la paix est une condition sine qua non à la restauration des terres.

Des changements dans les attitudes humaines, les comportements et les relations sont des clés pour atteindre simultanément ces deux objectifs. Initiatives et Changement s’intéresse au sujet de la restauration de la terre depuis plusieurs années maintenant.

Le programme Initiatives pour la terre, la vie et la paix (ILLP) a été créé comme un programme d'I&C international pour promouvoir la consolidation de la paix par le biais dela restauration des sols. Le groupe de pilotage est présidé parMartin Frick, représentant de l'Allemagne auprès des organisations internationales basées en Allemagne, et le Comité exécutif est tiré des différents organismes CPOI de partout dans le monde.

HISTORIQUE

Initiatives et Changement travaille depuis de nombreuses années à une approche holistique du développement, de la paix et des questions environnementales. En 2011 et 2012, à la demande de Luc Gnacadja, Secrétaire exécutif de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification, un Dialogue sur ces sujets a eu lieu à Caux en partenariat avec I&C.

ILLP a renforcé son expérience et son expertise  sur le terrain principalement au Tchad et au Kenya, en se basant sur les équipes d'I&C locales et en développant un réseau et des contacts au travers du DIALOGUE DE CAUX sur la TERRE et la SÉCURITÉ (CDLS). Ce dialogue réunit des représentants d'ONG, des diplomates, des praticiens, des leaders économiques, académiciens et financeurs pour explorer le potentiel de la gestion durable des terres comme facteur d’atténuation du changement climatique, et facteur de développement et de paix

QUI SOMMES-NOUS ?

La direction et la stratégie d'ILLP est créée par un groupe de pilotage et soutenu par un groupe exécutif. Le groupe  reçoit également les conseils de personnalités de marque, formant un groupe consultatif.

Groupe de pilotage
Dr Martin Frick (Chair)
Dr Alan Channer
Edward Peters
Dr Peter Rundell

Groupe exécutif
Chris Evans (Chair)
Rainer Gude
Jennifer Helgeson
Meera Shah

DERNIERES NOUVELLES

 

09 juillet, 2013

Le Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité est à peine commencé que déjà, des questions cruciales ont été abordées au cours de la session d’ouverture, le 7 juillet. Luc Gnacadja, Martin Frick, Rattan Lal, Ian Johnson et Bianca Jagger ont expliqué l’importance de cette rencontre dans le cadre des Initiatives de Caux pour la sécurité humaine 2013.

08 avril, 2013
Luc Gnacadja talks about 'the earth's skin disease', desertification

Luc Gnacadja, secrétaire exécutif de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CLD) a pris du temps au cours d’une visite chargée à Genève pour promouvoir le travail et la conférence sur lesquels Initiatives et Changement (I&C) International et la CLD travaillent ensemble. Jusqu'à présent, les questions environnementales, de développement et de construction de la paix avaient généralement été traitées séparément. A travers un partenariat unique, I&C et la CLD ont commencé à trouver et construire des bases communes sur ces questions, dans le cadre d’un nouveau programme appelé « Initiative pour la terre, la vie et la paix ».

01 mai, 2012
Cattle of the Ilchamus community near Lake Baringo

Plusieurs communautés qui dépendent de l’élevage habitent dans le comté kenyan de Baringo, situé dans la vallée du Rift. Celles-ci sont également connues pour se voler mutuellement du bétail. Mais, les habitants ne récoltent, en général, que des pertes suite aux batailles pour les pâturages et l’accès à l’eau. Dans de nombreux cas on dénombre, en plus des animaux volés, des morts et des blessés. Le manque de confiance entre elles est profond. De nombreuses personnes et organisations ont essayé de bâtir des ponts, mais cela reste un défi. Tant que la confiance manque, il ne sera pas possible de gérer les ressources de manière durable et profitable à tous.

23 décembre, 2011

Durant le sommet sur le changement climatique de Durban, une délégation d’Initiatives et Changement était présente comme observateur officiel, et en tant que représentant de la société civile lors des négociations intergouvernementales, elle s’est plus particulièrement penchée sur les conséquences du changement climatique sur les conflits et la sécurité humaine. Le 8 décembre, avec le projet Changement climatique, conflits hydriques et sécurité humaine, financé par l’Union Européenne, elle a organisé une conférence parallèle. Environ 40 personnes ont participé à l’événement.