Toutes les actualités

Photo by AlenaVasilyeva

La Construction de la confiance globale : Nord-Est de l'Inde

Mardi, 16. avril 2019
Author: 

 

En Janvier de cette année, Initiatives et Changement international a organisé une consultation à Asia Plateau, le centre de conférences d’I&C en Inde. Elle a rassemblé 81 personnes de 37 pays, chacune portant la responsabilité d’un aspect du travail d’Initiatives et Changement. La consultation a été décrite comme un Sangam, un mot hindi pour l’endroit où deux rivières se rencontrent. Cela exprimait son but – de rassembler des Initiatives et du Changement d’à travers le monde dans toute sa diversité, et à combiner nos forces pour mieux nourrir les personnes et responsabilités dans lesquels nous sommes impliqués.

Les discussions ont donné aux participants une opportunité d’entendre parler du travail d’I&C dans plusieurs pays. Au cours des semaines à venir nous voudrions partager trois rapports que nous avons entendus, d’Asie, d’Europe, et du Moyen-Orient. Cette semaine nous entendions de notre équipe dans le Nord-Est de l’Inde !

North East India
Christine and Niketu Iralu

Niketu Iralu vient du Nagaland dans le Nord-Est de l’Inde. Il a reçu de nombreux prix pour son travail pour la paix dans la région :

Il y a plus de 200 tribus dans la région nord-est de l’Inde. Beaucoup se réveillent à de nouvelles aspirations mais ont des difficultés à les atteindre. Une instabilité continue et plus de 50 ans de violence en a résulté, rendant impossible tout développement réel.

Certains d’entre nous font tous ce que nous pouvons pour empêcher notre région de devenir un champ de bataille. Mon épouse et moi avons nommé notre maison « Kerünyü Ki », ce qui signifie dans notre langue « une maison pour l’écoute ». Elle est construite au bord d’une forêt. Des réunions de tribus et de villageois Naga ont lieu là, parfois avec des gens d’états avoisinants. Nous offrons la chance d’écouter, ce qui est le début d’une réponse à la violence. Nous trouvons que cela réduit la tension et ouvre d’une façon inattendue des portes à de nouvelles possibilités. Nous avons vu des leaders militants, connus pour leur revendication de la violence, se réunir avec des autres et chercher des solutions en silence. Ils expriment leur gratitude sur le fait qu’il existe un endroit où ils peuvent chercher de meilleurs moyens pour notre peuple.

Le président du Syndicat d’étudiants All-Bodo est venu avec 16 de ses collègues pour une retraite de deux jours pour apprendre à écouter sa « voix intérieure ». Ils étaient venus, il a dit, parce que leur peuple a tant souffert pour si longtemps, et qu’ils étaient prêts à changer si cela mettrait fin à la souffrance. Les Bodos sont une tribu très importante. Elle contrôle l’entrée étroite au Nord-Est et peut arrêter tout mouvement au reste de l’Inde pendant des jours. Le président étudiant a persuadé ses gens à lutter pour leurs aspirations sans violence ou corruption. Cela a fait une énorme différence.

Celle-ci est juste une histoire entre plusieurs que j’aurais pu raconter. Lorsque les gens obéissent à leur voix intérieure, ils trouvent l’inspiration et la détermination de ne pas abandonner. Ce changement commence à avoir un impact sur la région. Je crois que la violence commence à être rejeté dans le Nord-Est de l’Inde. Le défi devant nous maintenant et d’amener cette expérience plus loin à d’autres lieux de souffrance en Asie.

Sunny Mawiong vient du Meghalaya, un autre état dans le Nord-Est de l’Inde. Il fait partie d’une équipe d’Asia Plateau qui a œuvré avec Niketu et d’autres dans la région, organisation des séminaires et des dialogues dans des lieux de tension et de conflit. « Des gens d’autre part en Inde et d’au-delà sont venus nous aider dans ce travail, dit-il, et cela a renforcé notre esprit. Beaucoup de communautés cherchent des alternatifs et répondent à cette approche qu’amène Initiatives et Changement. Je me suis engagé pour travailler avec des leaders dans le Nord-Est de l’Inde pour une approche non-violente, et j’ai trouvé de l’espoir pour la région. »