Toutes les actualités

La nouvelle conférence « Des Initiatives dynamiques » a commencé sur les chapeaux de roues.

Mardi, 5. août 2014

Michael Sternberg dirigeant les participants pour une activitéCaux a l'art de rassembler des personnes de tous les horizons mais qui cherchent à poursuivre les mêmes buts. Les conversations permettent d’échanger de grandes idées et parfois, dans les bonnes conditions, elles mènent aussi à de grandes actions. La conférence "Des initiatives dynamiques" souhaite en effet se concentrer sur ce deuxième aspect. Quarante participants se sont réunis ici à Caux pour participer à un programme qui leur permettra de développer, d'ici une année, un projet social et innovant. 

Pendant cette conférence, les participants assisteront à des séances plénières interactives et centrées sur le développement personnel. L'après-midi, ils réfléchiront à la manière dont chacun peut avoir un impact positif et concret sur la société. Le but est que d'ici la fin de la semaine, chaque participant soit prêt à se lancer dans un projet qui devra avoir été réalisé d’ici une année. Ce qui est demandé aux participants est de consacrer un jour de travail par semaine à leur projet pendant toute l'année et de « mettre leurs paroles en pratique. »

Chaque jour est concentré au développement d'une compétence particulière. Le thème de la première journée était "l'art de questionner". Lors de la session plénière d'ouverture, l'accent a ainsi été mis sur les participants et leur rapport avec eux-mêmes. On les a encouragés à être honnêtes avec eux-mêmes en réfléchissant sur des questions telles que `qu'est-ce que vous prétendez ne pas savoir ?'

La deuxième journée de la conférence portait, elle, sur les relations des participants avec les autres. Le thème était "l'art de l'écoute". Michael Sternberg, spécialiste dans le changement social et la résolution de conflit, a mené une séance plénière interactive qui a aidé les participants à être plus conscients de ceux qui les entourent, en partant des sens. Michael Sternberg a aussi expliqué que le charisme n'existe pas, mais notre capacité à changer la société, oui, et que pour le faire, il faut commencer par écouter, et cela à trois niveaux différents. Premièrement il faut s'écouter soi-même, deuxièmement, il faut écouter les autres et troisièmement, il faut « écouter » l'effet que l'on a sur le monde ainsi que l'expérience que l'on en fait.

Afin de mettre cela en pratique, les participants se sont rassemblés en groupes communautaires et tout le long de la semaine, ils réfléchiront ensemble à une action concrète et positive qu'ils peuvent mener à bien.

Le dépassement de soi et la réalisation des buts sont au centre de cette conférence. C’est pourquoi ils seront mis en pratique d'une manière particulière mercredi puisque, si le temps le permet, tous les participants monteront à pied et de nuit au Rochers de Naye pour voir le lever de soleil et assister là-haut à la séance plénière.

La conférence "Des initiatives dynamiques" n'en est encore qu'au stade expérimental, mais l'effervescence que ce programme provoque est palpable. Si cette semaine continue sur cette lancée, les participants peuvent être sûrs d’assister à une conférence vraiment très intéressante!