Toutes les actualités

"Sans la nature, nous ne pouvons exister!"

Jeudi, 3. juillet 2014

"Sans la nature, nous ne pouvons exister!"

 
C'est maintenant le quatrième jour du Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité. Christopher Briggs, Secrétaire général de la Ramsar Convention, a ouvert la plénière en soulignant l'importance de restaurer non seulement les sols, mais aussi les milieux humides, pour sauver l'environnement. Il a expliqué qu'étant donné que les milieux humides fournissent et nettoient toute notre eau, il est très important de les utiliser judicieusement pour notre agriculture, notre lavage, notre nourriture, nos loisirs. Ils nous protègent également de catastrophes naturelles et d'origines humaines. Malheureusement, 40% des milieux humides ont disparu dans les 40 dernières années, ce qui représente un élément vital dans le développement humain. Briggs a terminé son allocution en posant trois conditions importantes à remplir afin de continuer de bénéficier des milieux humides : impliquer et faire participer les communautés locales, sensibiliser la population, et influencer les comportements..
 
CDLS Day 4 - Opening Plenary
 
Pendant la deuxième moitié de la plénière, cinq intervenants se sont présentés et ont discuté de leur implication dans le monde de l'agriculture et des sols. Cyriaque Sendashonga, Directrice du Groupe pour les programmes et les politiques de l'UICN, a souligné que « sans la nature nous ne pouvons exister. » Peter Van der Auweraert, Chef des Programmes de Réparation de l'OIM, a discuté de la grande complexité de la structure des sols. Brendan Bromwich, coordinateur de l'UNEP au Soudan, a proposé comme solution aux problèmes actuels des sols et de l'agriculture un programme sur 10 ans. Les deux derniers intervenants, Adam Koniuszewski, COO de Green Cross International et Jakob Rhyner, vice-recteur de l'Université des Nations Unies, se sont exprimés sur d'autres sujets-clés comme les armes chimiques et la mobilité.
 
La session s'est terminée par des questions du public notamment sur la cohérence des politiques, sur le financement, et sur la participation d'étudiants dans ce domaine. Pendant l'après midi, les participants assisteront à de divers ateliers plus spécialisés. Ce soir aura lieu également une conversation informelle entre la Directrice générale de l'IUCN Julia Marton-Lefèvre et les jeunes participants à la conférence.